français anglais

cosmétiques naturels

Nos savons de Marseille et produits de senteur...

Savon de Marseille

C’est en Mésopotamie, 2 500 ans avant JC, que l'on trouve les premières traces de l'existence du savon, il existait alors un savon mou composé d'huiles ou de graisses associées à des cendres végétales.

D’ailleurs, le mot savon vient de "Sapo", nom d'origine latine qui indique une composition élaborée à partir de cendres de hêtre et de suif de chèvre.

La savonnerie a, petit à petit, évolué et les suifs ont été remplacés par les huiles végétales.

A partir du XV éme siècle, les premières savonneries industrielles sont créées à Marseille, et la Provence devient la région de la savonnerie par excellence.
En effet, elle a l'avantage de produire les principaux ingrédients nécessaires à la fabrication du savon : l'huile d'olive, obtenue à partir d'arbres poussant sur ses terrains secs et calcaires, les cendres sodiques (d'où sera extraite la soude) et les sels, provenant de Camargue.
Carrefour de tous les échanges, Marseille devient au XVIè siècle le premier fabricant français de savon.

En 1792, le chimiste Leblanc parvient à extraire de la soude caustique du sel de mer de façon industrielle. Cette découverte permet aux savonneries marseillaises de produire des savons de meilleure qualité tout en abaissant le prix de revient.

C'est au début du XIX ème siècle, que les savonneries ont pris leurs pleins essors à Marseille.
Le savon était, à cette époque, un signe d'aisance et de sécurité. Il était aussi utilisé comme ingrédient pharmaceutique notamment pour les soins des maladies de la peau.

Vers 1840, l'utilisation progressive d'autres huiles que celle d'olive, permet d'élargir la gamme des produits. Les usines recherchent alors de nouvelles recettes en utilisant de l'huile de Palme ou de Coco.

Aux alentours de 1900, les huileries et les savonneries fusionnent, l'outillage des usines se perfectionne et de nouveaux procédés de fabrication apparaissent permettant une augmentation la production.

Depuis les années 1960, l'industrie du savon a diversifié ses produits avec l'apparition de savons liquides et de produits concentrés.
Si la production mondiale de savon dépasse actuellement 8 millions de tonnes par an, le "Savon de Marseille " (0.5 à 0.6% de la production mondiale) par ses vertus depuis longtemps reconnues reste toujours aujourd’hui une référence. ...

Même si elle s'est modernisée par rapport aux anciens procédés à la louche et au chaudron, la fabrication de nos savons, héritière de près de 400 ans d’histoire, reste encore très artisanale et manuelle.

Le savon que nous fabriquons est d'origine végétale, à base d'huile de palme, de coprah et d’olive.

Tous nos savons sont enrichis avec du beurre de karité ou d’autres huiles végétales comme l’huile d’argan, l’huile d’amande douce, l’huile de calendula, … Ceci permet de favoriser l’hydratation de la couche supérieure de l’épiderme par l’apport de nombreuses vitamines.

A cette base végétale nous ajoutons des pigments pour la couleur, des parfums (de Grasse) ou des huiles essentielles pour la senteur, et éventuellement des fleurs (lavande, thym, romarin, pétales de rose…).

Des contrôles de qualité sont régulièrement et fréquemment effectués par un laboratoire indépendant qui vous garantit la qualité de nos savons.

Actualités

Savon de Marseille
Laboratoire Natur Aroma vient de s'équiper d'un nouveau viscosimétre
Savon de Marseille
Tulipe : une nouvelle note dans la gamme fleurie de nos savons de Marseille 100 g rectangles